Histoire de la création d'une fresque

Ce blog relate les étapes successives de la création d'une fresque dans le lycée Edouard Branly de Châtellerault. De l'idée à la réalisation. C'est aussi l'histoire d'une rencontre régulière entre une groupe de jeunes du lycée professionnel et un artiste de BD.

Photo fresque-1

Bande Dessinée - Grand format

« De la bande dessinée à la peinture murale », il aurait pu s'appeler, « de la vignette à la fresque », « de la petite case vers le grand format», « du crayon aux pinceaux »,...C'est finalement « bande dessinée grand format » l'identifiant de ce nouveau projet artistique du lycée Edouard Branly de Châtellerault en ce début de l’année 2012.

Vignettes, strips, bulles, story-board, gros plan, plan américain, cadrage, contre plongée, visée subjective, onomatopées, personnages, gomme, crayons, encrage, mise en couleur et bien d'autres seront les termes de vocabulaire qui résonneront dans l'atelier de pratique artistique qui se déroulera de février à juin 2012 les mercredi après midi.

Judo-Planche_-Noir.jpg Judo-Planche-Couleur.jpg Album-1.jpg La salle d’arts appliqués sera le point de départ de ce scénario qui se terminera sur les murs du foyer des élèves. Amateurs « bédéphiles », soyer vigilants, vous risquez de rencontrer personnages, bulles et vignettes au coin d'un couloir!

Photo Bob-1

Bob Berger, dessinateur de BD, va nous donner un sacré coup de main dans cette entreprise. Auteur sympathique à la bouille d'un personnage de BD, vous risquez de le voir débarquer dans la cour du lycée avec sa moto shooperisée comme sortant lui même d'un album de BD. Bon look, bonne aura, on peut commencer à parler BD.

Photo Bob-2

Ce n'est pas un inconnu pour nous, outre le fait qu'il a un faut air du héros d'Hergé, le célèbre globetrotteur Tintin, il est passé nous voir l'année dernière pour initier la classe de Terminale PI-PG au story-board à partir d'un scénario de court métrage. Expérience intéressante, où il nous à montrer son savoir faire associer à un sens du contact avec « les jeunes ».

Photo Bob-3

Romain, notre animateur culturel, a fait germer cette idée originale de la réalisation d'une peinture murale en collaboration avec un dessinateur de BD. Et je n'ai pas hésité une seconde à suivre cette suggestion! Car généralement, elles sont bonnes. Le prof d'arts aime bien se rendre complice de ce genre de mets faits. Rien est fait…mais l'inconnu de la création, de ce qui est à réaliser, nous anime et nous met en joie.

Romain-Pat-Bob

Les acteurs principaux de cette expérience seront les élèves motivés pour rester le mercredi et passer un bon moment avec nous! En cours d'arts appliqués, j'ai pu sensibiliser un petit groupe intéressé comprenant des élèves de sérigraphie, de production graphique et de communication visuel. La bande dessinée fait partie de leur environnement culturel et c'est un moyen d'expression familier pour lequel ils n'ont aucune appréhension, nous comptons sur ces dispositions et leur imaginaire pour mener à bien ce projet. Affaire à suivre!

Site de Bob Bergé et Patou Crottier : Cliquez

Festival de la BD à Angoulême

FestiBD1

Le 27 janvier, nous étions en déplacement au festival de la BD d'Angoulême. C'était la première étape de notre projet. Visiter cet événement mythique, dans sa 39 ème édition. Immerger nos élèves dans les espaces BD dispersés dans cette ville qui, une fois l’an, se trouve envahie par le 9ème art pendant 4 jours à la fin du mois de janvier.

FestiBD2

Arrivés en bus, non loin de l'hôtel de ville, nous avons visité un espace immense, tout en longueur, consacré à la BD alternative et aux éditeurs indépendants. Un long cheminement nous mena de stands en stands parmi une foule importante de visiteurs.

FestiBD3

De nombreux albums empilés sur les tables prêts à être dédicacés par des dessinateurs au coup de crayon impressionnant. Cette efficacité des dédicaces, rodée au fil des salons par ces maîtres du crayon, laisse rêveur jusqu'à nous faire tourner la tête une fois arrivé au bout de ce long tunnel d'effervescence. On en a pris déjà plein les yeux !

FestiBD4

Ici et là, le prof de sérigraphie, nous fait découvrir des réalisations sérigraphiées intéressantes en termes de travail, vendues à pas cher!

FestiBD5

A ce moment de la découverte, une de nos élèves repart avec une belle réalisation exécutée à l'encre de couleur, impressionnée par le coup de pinceau.

FestiBD6

Dans les rues, nous découvrons animations, flux de visiteurs, peintures murales peintes sur les façades des immeubles et pignons des maisons. C'est une transition distrayante qui nous mène dans un autre espace plus luxueux celui des grands éditeurs où nous rencontrons des foules de fans pris dans les files d'attentes des dédicaces.

 FestiBD7

Difficile ici de regarder de près les dessins se réaliser sous les traits expérimentés des dessinateurs plus connus. Les fans placés en rang d’oignons atteindre leurs tours. Ils vont enfin décrocher la dédicace.

FestiBD8

Après la pause casse-croute, nous laissons dernière nous le plateau de la ville pour descendre en contrebas sur les rives de la Charente à la découverte d'une exposition importante consacrée à Art Spigelman, un auteur américain et célèbre. Il a notamment imaginé un personnage Maus dont nous avons pu voir les planches originales. Le travail de dessinateur est ici bien réel, on peut y voir la fabrication dans tous ces détails, les intentions, les reprises, les repentirs,... les secrets de l'objet fini.

FestiBD12

Une superbe traversée de la Charente sur un pont de métal et bois, nous mena plus en extérieur devant le nouveau musée de la BD où nous attendait un superbe barnum rétro dédié au digne représentant du chewing-gum, le malabar. Un moment de détente sympa où nous ressortîmes tous en train de mâchouiller.

FestiBD14

Notre dernière étape fut la visite du musée et la rencontre avec Bob Berger, notre dessinateur qui avait laissé un instant ces occupations sur le festival pour se présenter à nos élèves. Nous pûmes avec lui découvrir une petite partie du fond de la collection qui mérite d'être visitée plus en détails puisque le musée est ouvert toute l'année. Certains élèves ont fait le vœu de revenir. On aime bien entendre ça!

FestiBD16

Notre déplacement arrivant à son terme, en saluant Bob Berger, nous nous fixâmes rendez vous pour passer aux phases d'élaboration de notre projet commun.

A la recherche du Storyboard

Fresquistes.JPG

Suite à 15 premiers jours de grand froid, l'atelier de création de la future fresque commence le mercredi 15 février. Pour le lancement de cette nouvelle expérience graphique, peu d'élèves. Faire du supplément sur le seul jour de liberté, c'est une démarche pas toujours facile.

Story1

4 élèves bien motivés était là pour recevoir les premières explications relatives à ce projet. C'est Julien, Pascal, Valentin et Félix.

Story2

Le dégel passé et la motivation revenue, 4 élèves nous ont rejoints le mercredi suivant. A savoir, Juliette, Maéva, Tom, Guillaume. A ce groupe constitué, Bob Berger a donné un ensemble d'éléments pour lancer les opérations…A la recherche de l’idée. Story10.JPG Il nous a proposé de travailler une forme très efficace et expressive de la BD, le Strip. Il s'agit d'illustrer une histoire avec une bande horizontale de 3 à 4 cases. Simple à comprendre mais exercice difficile. Faire le plus avec le moins. « Less is more! »

Strip

Exemple à l'appui, il démontre qu'il faut une bonne histoire et trouver un rythme narratif efficace. Commencer par une vignette informative qui plante le décor et la faire suivre d'un ou deux plans qui détaillent l'action pour terminer par un plan explicatif, une fin en forme de chute.

Story7

Le cadre étant défini, il nous invite à définir un thème pour éviter de prendre trop de directions. Comme l'objet final, la fresque, va se situer sur un mur du foyer des élèves, nous décidons de travailler autour d'une thématique en relation avec le lieu. « La musique adoucie les mœurs » sera l'expression retenue pour nous orienter dans notre recherche.

Story04

Top départ, les graphistes sont lâchés. Ils doivent réaliser un storybaord sur 2 séances. Le storybaord étant une représentation dessinée du scénario avant une réalisation plus aboutie, une sorte de « scénarimage ».

Le choix du Story board

Story9.JPG

Si la musique adoucie les mœurs, elle permet aussi les rencontres. C’est l’idée forte de ce petit groupe de chercheurs de strip. Cette l'histoire racontée 4 vignettes, ils la veulent avec cette finalité, cette chute. Guillaume vient d’avoir la révélation et dessine schématiquement avec un trait rapide le strip dans 4 petits carrés.

Story11

Maintenant, il faut décider du style graphique et de la mise en forme. Il faut construire chaque vignette avec le bon plan qui exprimera le plus avec le moins de détails. Comme les séances passent vite, Bob Bergé nous propose de revenir la semaine prochaine avec une proposition graphique.

Strip1

De retour dans notre espace, Bob nous montre son travail, les élèves sont impressionnés par sa dextérité et sa facilité à dessiner et à donner vie aux personnages qu’ils ont imaginés. Mais…Il y a quelque chose qui ne colle pas, les personnages seraient dans un style un trop « rock ». Ils les voudraient, un peu plus dans le style des musiques actuelles et plus « mangatisés ».

Strip2

Pas de problème, Bob n’est pas un artiste obtus, il nous propose de remettre l’ouvrage sur le métier. En quelques secondes, la photocopieuse nous imprime des calques de son strip que nos apprentis dessinateurs vont corrigés. Une fois les propositions faites, Bob sans aucun état d’âmes apporte les corrections souhaitées. Effectivement les personnages ont changé d’apparence, ils ont un autre look !

Strip3

La couleur de la fresque

Strip4

Quelle tonalité donner à la fresque ? Le dessin au trait du strip maintenant réalisé, il faut trouver la couleur de cette histoire. Mettre en couleur un dessin, ce n’est pas facile. Pour cette phase, Bob nous a présenté sa coloriste favorite.

Couleur1

Coloriste, c'est un métier. Patricia Crottier le pratique. C'est avec l'œil de l'expert que nous avons commencé à regarder à la mise en couleurs des dessins du Strip. Les crayons de couleurs et les feutres acryliques sont sortis!

Couleur2

Ce n'est pas pour autant facile de trouver l'harmonie colorée qui colle au thème. Il faut souligner l'ambiance et ne pas la contrarier. On décide alors de partir autour d'une tendance plutôt chaude avec des contrastes colorés assez soutenus.

Couleur3

Ok, les cheveux de la fille seront roses et ceux du garçon verts. Ces habits seront dans un bleu turquoise et les fonds dans une tonalité orange. Ces deux couleurs formant un contraste de couleurs appelé complémentaire permet de les aviver et de les renforcer mutuellement. Notre contrainte est de produire une fresque qui restera agréable à regarder un certain temps. Chaque participant de l'atelier va essayer de réaliser un projet coloré.

Couleurs4

Je décide aussi de faire travailler les classes de seconde sur cette mise en couleurs. Certaines recherches nous donnerons ainsi des directions supplémentaires. Les classes se sont prêtées au jeu et nous avons eu de nombreuses propositions intéressantes.

Le transfert du dessin

Dessin1

Le projet est scanné et numérisé. Maintenant, nous allons le reproduire sur le mur dont la surface a été repeinte en blanc. Nous utilisons à ce moment de l’opération la méthode de la vidéo-projection pour transférer le dessin. C’est ainsi plus facile ! Toute une joyeuse équipe, crayons à la main, relève le tracé définitif.

Dessin 2

-3

Dessin4.JPG

-5

La peinture de la fresque

Fresque1

Le dessin posé sur le support, le travail de peinture sur le mur va commencer Le plus difficile est de commencer. Une fois l'espace préparé, protection du sol et installation d'une table à mélange des peintures, Bob Bergé commence par la recherche de la teinte du fond.

Fresque2

Nous allons travailler avec de la peinture acrylique qui se comporte bien sur les supports à base de plâtre peint. Et c'est parti, il faut d'abord faire les fonds pour peindre progressivement les formes qui s'y découpent.

Fresque3

Les personnages ressortiront au final sur les fonds colorés. Le séchage rapide de l'acrylique permet de gagner du temps en termes de réalisation. Aller aux pinceaux!

Fresque4

Le travail à la peinture à acrylique qui se dilue à l’eau est très agréable. Il n’y pas d’odeur et le nettoyage des pinceaux se fait rapidement dans l’eau. Les mélanges se font facilement à condition d’avoir le sens des proportions et une méthode efficace faite de subtils tâtonnements pour obtenir les tons et nuances souhaités.

Fresque5

La peinture s’étale bien en couvrant la surface. C’est une peinture de bonne qualité et nous avons les bons outils à savoir des pinceaux brosses qui nous permettent de réaliser de bons aplats.

Fresque6

Le fond est en place avec sa tonalité bien chaude. La semaine prochaine, nous pourrons passer à la mise en valeur des formes qui seront en premier plan.



Fresque7

La peinture des personnages 1

Fresque-perso1

Le fond jaune orangé, nous offre en réserve les silhouettes des personnages, il n’y a plus qu’à trouver la couleur des cheveux des personnages. Bleu pour le garçon et rose pour la fille…Comme c’est original !... Mais ça le fait !

Fresque-perso2

Le travail de pose de le peinture prend maintenant plus de temps dans la mesure où nous intervenons sur de petites surfaces. Nous ne sommes pas nombreux pour cette première étape de précision et c’est peut être mieux ainsi afin de prendre les bonnes décisions. Néanmoins, nous avons droit à quelques visites d’élèves qui font le crochet avant d’aller faire un tour en ville en ce mercredi après midi de liberté. Avec Medhi et Thiéphaine, l’artiste est sécurité!

Fresque-perso3

A la fin de séance, les principales couleurs sont placées. Nous commençons à mieux présager du devenir de la réalisation.

Fresqueperso4

Et voici le résultat de cette première séance de mise de place des personnages. C'est pas mal! Nous commençons à imaginer la suite du travail. A la semaine prochaine.

-5

La peinture des personnages 2

Fresque-perso6

Pour cette deuxième phase de traitement des surfaces des personnages, nous sommes plus nombreux et les passages de visiteurs vont se succéder dans l’après midi.

Fresque-perso7

Le travail continue toujours sous la direction de Bob Berger. Les mélanges des couleurs primaires notre base se font régulièrement en fonction des besoinS et certains deviennent même plus autonomes en participant à la fabrication des teintes.

 Fresque-perso8

-9

Ophélie et l’incontournable pascal, le fidèle de l’action, sont à fond sur les pinceaux et au bout d’un moment une petite pause s’impose!

Fresque-perso10

-11

Nous avons droit à une petite visite du CPE de service puis de madame la proviseur-adjointe qui va participer un petit moment joyeusement et avec application à nos activités de plasticiens.



Fresque-perso12

-13

Et en fin de journée, Patricia Crottier, arrivant d’un atelier dans un autre lycée, vient nous donner un petit coup de main. Elle en profite pour nous donner quelques conseils pour la prochaine opération qui consistera à mettre en valeur la fresque en accentuant le contraste des ombres lumières.

Fresque-perso14

Voici le résultat en cette fin de deuxième séance de travail autour de la mise en forme des personnages du strip. Nous pouvons déjà être contents car les personnages ont une certaine épaisseur.

fresque-perso15.JPG

Les détails et finitions de la Fresque

Détails 1

C'est dans une ambiance festive de préparatif de fêtes que nous avons apporté les dernières touches aux détails et terminé les finitions.

Détails 2

A l'approche des vacances, les internes préparent une soirée dans ce nouveau foyer. Dans cet univers îlien, animé et coloré, entre perroquet et palmiers, nous posons les éclats de lumières et les touches d'ombres.

Détails 3

C'est cette phase de finalisation, de mise en place des détails qui va mettre en valeur la fresque en donnant du relief aux formes.

Détails 4

Details5.JPG

Un de nos fidèles visiteurs du mercredi, le prof d’électronique, est venu participer aux dernières retouches. Et un petit dernier coup de main à Bob pour tracer quelques traits.

Détails 6

Details7.JPG

Details8.JPG

Details14.JPG

C’est fini ! La fresque est terminée. Voici l’aboutissement de notre action.

Détails 9

Il reste à signer l’œuvre et l’authentifier en apposant les noms des réalisateurs.

Details10.JPG

Details11.JPG

Nos fidèles fresquistes donne une dernière touche ici et là, histoire de savourer ces derniers instants pendant que Bob parachève l'écriture des prénoms des auteurs.

Details12.JPG

Details15.JPG

Details16.JPG

Et que vive cette œuvre dans le foyer des lycéens de la cité Scolaire Edouard Branly de Châtellerault.

Fresque-17.JPG

Merci à Bob, Patricia, Romain, les élèves, Guillaume, Pascal, Maéva, Julien, Juliette, Tom, Ophélie.

JMDENIS Professeur d’Arts Appliqués au Lycée Professionnel Edouard Branly de Châtellerault